Bonjour !

Je suis Maud Simon,

coach et psychologue du travail. Je suis là pour vous aider, depuis bientôt 10 ans, à trouver VOTRE VOIE et à vous guider lorsque votre chemin de vie vous paraît un peu (ou très!) flou.

Je vous aide à vous reconnecter à VOUS. A votre élan vital. A votre âme. A votre lumière. A ce qui vous rend vivant. Pleinement, merveilleusement, vivant. 

Parce que c'est quand vous êtes connecté à vous-même, quand vous sentez et suivez les impulsions de votre coeur, que vous pouvez alors pleinement vous connecter aux autres et apporter ce que vous avez de plus beau au MONDE.

Etre soi, au diapason de son coeur, c'est la démarche la plus altruiste qui soit. C'est une lumière qui se diffuse. C'est un flambeau qui se transmet. 

Et je ne me lasse pas de passer le flambeau. Je ne me lasse pas de sentir vos coeurs se réanimer, et de voir vos vies, et celles de ceux que vous touchez, reprendre leurs couleurs. Cela m'émeut toujours autant...

Tout à commencé...

Il y a 11 ans...

Lorsque j'étais moi-même à la croisée des chemins. J'avais quitté l'année précédente un CDI en ONG, pour laquelle je recrutais de futurs expatriés, pour un poste de chargée d'orientation en Mission locale. Décision que j'avais prise sans savoir alors que j'étais enceinte; et que les mois à venir allaient s'avérer très pénibles (attention, euphémisme). On m'a vue arriver comme la jeune parisienne qui venait faire sa BA en province (venant moi-même de province, je trouvais ce jugement assez épatant), et on a cru bon de me traiter comme une sorte de, hum, comment dire ça poliment.. de paria. Hostilité, rétention d'informations, mépris. Le super méga tiercé gagnant, qui vous transforme en trois jours top chrono, en serpillère. Je partais chaque matin à 6 heures et rentrais chaque soir à 21h (car, tant qu'à faire, j'avais choisi un poste à l'autre bout du monde) exténuée par un début de grossesse difficile, et terriblement déprimée. Je m'affaiblissais à vue d'oeil, je perdais du poids au lieu d'en gagner, sans parler de ma confiance en moi qui fondait comme un Magnum en pleine canicule. Un Grand Moment. 

Jusqu'au jour où j'ai annoncé ma grossesse, encore en période d'essai, par soucis de franchise. Et que je suis tombée deux jours plus tard sur une offre d'emploi recherchant mon remplaçant. Classe. Une semaine plus tard, la DRH m'annonçait les yeux dans les yeux que j'allais être remerciée car, vous comprenez Maud, on a besoin d'une stabilité dans le temps sur ce poste. Eh bien non, en fait, je ne comprends pas. Et en fait, je vous déteste, et en fait, j'ai envie de sauter par la fenêtre. Ou de vous pousser. Mais en fait, on est au rez-de-chaussée, alors je vais juste rentrer chez moi et pleurer toutes les larmes de mon corps avec Kate Winslet devant Titanic. En fait.

Un Grand Moment bis.

Le brouillard

Bon, autant dire que les jours et les semaines qui suivirent ne s'aparentèrent pas tout à fait à une franche partie de rigolade. C'est qu'il faut un peu de temps pour retransformer une serpillère en humaine et cesser de vouer aux Gémonidigérer rejet, de l'injustice, et de la fatigue, tout simplement. 

© MAUD SIMON / Fais ce qu'il te plaît / Witch in the city / My Genius / Little Big Soul, 2019.

  • Facebook - Grey Circle