Please reload

ET AUSSI

Ecouter son Âme 1 (même quand on est triste)

 

Notre âme nous parle en permanence. Elle murmure, la plupart du temps. Elle parle bas, elle chuchote. Elle nous guide. Elle nous dit quoi faire. Nous indique ce qui est juste pour nous. Ce qui va dans la direction de notre plus grand bien.

Mais elle parle si bas qu'il est aisé de ne pas l'entendre. Sur-occupés, sur-(dé)connectés, sur-divertis que nous sommes. Il est aisé que sa voix se perde dans toutes les autres. Dans le bruit de fond quotidien ambiant dont on remplit nos vies. 

La lumière de notre âme. Notre lumière. Notre guidance. Notre magie. Si facile de la perdre de vue. Si facile. 

 

Mais il est des moments où cette voix, cette lumière, peut nous apparaître plus clairement. Comme des portails qui relient deux mondes et s'entrouvrent.

On peut plus facilement entendre cette voix quand on est calme.

On peut plus facilement entendre cette voix quand on est joyeux.

Et l'on peut plus facilement entendre cette voix quand... on est triste. 

Quand notre coeur se brise; un peu; beaucoup. Heart cracked open, dirait-on en anglais. Les douleurs du coeur, même si ce n'est pas le seul canal possible, (Dieu merci!), ouvrent un passage. 

Parce qu’elles nous rendent vulnérable. Et que la vulnérabilité dissout les couches et les filtres qui nous séparent de notre Moi authentique. Etre vulnérable veut dire être là; là avec soi, en soi; être soi. Vraiment soi. Sans masque, sans fard, sans bons mots, sans armure. Avec toute l’honnêteté de nos ressentis, et toute la beauté de notre Vérité.

 

Notre Vérité, apparaît quand notre coeur s'ouvre, d'une façon ou d'une autre. Et la douleur, petite ou grande, même si l'on souhaiterait pouvoir l'éviter, nous ouvre un chemin de communication avec notre âme. 

 

Surtout ne pas tenter alors de la fuir cette vulnérabilité. Ne pas tenter de remettre les masques, de réendosser l’armure. Ne pas tenter de garder la face. Juste se laisser vivre ce qui se passe. Juste accueillir. Lâcher les armes. Ecouter et entendre ce que nous dit notre âme. Juste être là. Et laisser passer la lumière. Votre lumière.

Et tout de suite, mon âme me dit de vous écrire. Me dit de vous livrer ces mots et mes ressentis. Vulnérable que je suis à l’instant,  pleinement connectée à ma Vérité, et toute disponible à accueillir les murmures de mon âme, et à vous les transmettre.

 

Pour que si d'aventure, un jour prochain, la mélancolie venait vous visiter, vous puissiez l'accueillir, la sentir vous traverser, et simplement.. laisser passer la lumière.

 

Je vous embrasse, 

 

Maud

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

PROGRAMMES
CATEGORIES
Please reload

Mon Ange Gardien ressemble à Paul Rudd

Le laboratoire du bonheur

1/11
Please reload

© MAUD SIMON / Fais ce qu'il te plaît / Witch in the city / My Genius / Little Big Soul, 2019.

  • Facebook - Grey Circle